FIÈVRE

 

La température moyenne du corps, mesurée par voie orale (par la bouche), est de 37 °C mais il est normal qu’elle fluctue pendant la journée. Un effort physique, l’excès de vêtements, un bain chaud ou tout simplement la chaleur peut augmenter légèrement la température corporelle (38 à 38,5 °C ). De même, les boissons et aliments chauds peuvent augmenter la température buccale. Si vous pensez que l’élévation de la température corporelle de votre enfant est causée par l’un de ces phénomènes, reprenez sa température une demi-heure plus tard. Mesurez toujours la température de votre enfant avant d’appeler le médecin.

 

Causes : La fièvre est un symptôme, pas une maladie. C’est la réponse normale de l’organisme aux infections et elle contribue à aider l’organisme à les combattre. La grande majorité des fièvres (38 à 40 °C ) chez l’enfant ne sont pas dangereuses. La plupart sont causées par des infections virales, et certaines par des infections bactériennes. Le perçage de dents ne cause pas de fièvre, mais un enfant mettra constamment ses mains dans la bouche, ainsi il peut s'infecter facilement avec un virus.

 

La plupart des fièvres durent entre 4 et 10 jours. En général, l’importance de la fièvre n’a aucun rapport avec la gravité de la maladie. Ce qui importe c’est l’état général de votre enfant. La fièvre chez les enfants plus âgés ne cause aucun dommage permanent si elle est inférieure à 41 °C.

 

Alors que tous les enfants font un jour ou l’autre de la fièvre, seulement  4% présentent de brèves convulsions hyperthermiques. Puisque ce type de convulsion est généralement inoffensif (quoiqu’elles fassent peur), il n’y a pas lieu de vous inquiéter outre mesure. Si votre enfant a une forte fièvre sans convulsions, il est  probable qu’il ne coure aucun risque.

 

Circonstances spéciales :

Les fièvres de plus de 38 °C chez les nourrissons de moins de 3 mois méritent une évaluation immédiate. Pour les nourrissons moins de 4 semaines, une hospitalisation est nécessaire.

Pour les enfants plus de 3 mois, les fièvres plus que 39 °C sont les plus préoccupantes. Même si elles sont généralement provoquées par des virus bénins, elles méritent que vous consultiez votre médecin dans les cas suivants :

-- fillette de moins de 24 mois,

-- tous les garçons de moins de 6 mois et les garçons non circoncis de moins de 12 mois,

-- tous les enfants de moins de 3 ans non vaccinés contre la bactérie Pneumocoque (vaccin Prevenar), ou l’Haemophilus influenzae type b (vaccin Hib)

-- la fièvre accompagnée d’autres symptômes significatifs, tels que des maux de tête, une raideur de la nuque, une éruption cutanée étrange, une douleur vive dans l’oreille, une respiration accélérée, ou si votre enfant a vraiment l’air très malade.

 

Soins à la maison :

"Plus de liquides et moins de vêtements". Encouragez votre enfant à boire plus de liquides, sans toutefois le forcer. Les bâtonnets glacés ou les boissons très fraîches sont utiles. La fièvre accélère l’élimination d’eau, car elle fait transpirer.

Emmitoufler l’enfant peut être dangereux. Il est préférable de l’habiller et de le couvrir le moins possible pour permettre à la chaleur de s’évacuer par la peau. Si votre enfant a froid ou s’il frissonne, donnez-lui une couverture légère.

 

Médicaments :

1) Produits à base de paracétamol/acétaminophène : Les enfants de plus de deux mois peuvent prendre des produits à base de paracétamol/acétaminophène.

En France, les marques les plus courantes sontl’Efferalgan et le Dolipran. Les génériques sont identiques aux spécialités et presque toujours moins chers.

N’oubliez pas que la fièvre aide votre enfant à combattre l’infection. Ne lui administrez des médicaments que si sa fièvre est supérieure 38,5 °C ou s’il se sent mal.

 

Deux heures après la prise, ces médicaments réduiront la fièvre de 1 à 2 °C. Les médicaments ne permettent pas de ramener la température à son niveau normal, sauf si celle-ci n’était pas très élevée avant la prise du médicament. Il est nécessaire de renouveler la prise du médicament car la fièvre monte et descend tout au long de l’évolution de la maladie. Si votre enfant dort, ne le réveillez pas pour lui administrer des médicaments.

 

Posologie du paracétamol/acétaminophène : Les suspensions buvables en France sont pre-dosées par kilo.

 

2) Ibuprofène : L’ibuprofène est généralement plus fort que le paracétamol/acétaminophène et fait baisser la fièvre plus longtemps (et soulage mieux la douleur). Son profil de sécurité est identique au paracétamol, confirmé en mars 2011 dans un article dans la revue américaine Pediatrics (les pharmaciens en France disent de temps en temps que l’ibuprofène est en général moins sûr que le paracétamol). L’ibuprofène est réservé aux enfants de 6 mois et plus. Toutefois, il ne faut pas administrer d’ibuprofène à un enfant qui a la varicelle ou qui est déshydraté (par exemple, lors d’une gastro-entérite).

 

Parmi les marques courantes en France, mentionnons ce qui suit : Advil, Antarene, Brufen, Ibuprofene, Nureflex, Spifen.

 

Posologie :  Les suspensions buvables en France sont pré-dosées par kilo.

 

3) Association paracétamol et ibuprofène ou utilisation en alternance :

Pas en générale nécessaire ni souhaitable. Cela juste contribue à la « phobie des fièvres » !

 

4) Évitez l’aspirine. L’administration d’aspirine aux enfants (jusqu’à 21 ans) est fortement déconseillée. Cette recommandation repose sur plusieurs études qui ont permis d’établir un lien entre l’aspirine et le syndrome de Reye, qui est une forme d’encéphalite sévère.

 

5) Bains : Les bains ne sont généralement pas nécessaires pour réduire la fièvre. Ne baignez pas votre enfant sans lui avoir d’abord donné du paracétamol. Baignez-le sans retard uniquement en cas d’urgence tel qu’un coup de soleil, un délire, des convulsions causées par la fièvre ou toute fièvre supérieure à 41,1 °C. Dans les autres cas, ne baignez votre enfant que si sa fièvre dépasse 40 °C, trente minutes après lui avoir donné du paracétamol ou de l’ibuprofène, et uniquement pour assurer son confort. Tant que le paracétamol ou l’ibuprofène n’auront pas fait effet, le bain ne causera que des frissons, ce qui est la manière qu’utilise le corps pour augmenter la température corporelle.

 

Si vous baignez votre enfant, faites-le dans de l’eau tiède (29 à 32 °C. Utilisez de l’eau légèrement plus froide en cas d’urgence. N’immergez pas complètement votre enfant ; il est préférable de l’asseoir dans 4 à 5 centimètres d’eau (2 pouces) et de mouiller son corps avec un gant de toilette. Si votre enfant frissonne, augmentez la température de l’eau ou arrêtez de le mouiller jusqu’à ce que le paracétamol ou l’ibuprofène fasse effet. N’ajoutez pas d’alcool à friction dans l’eau.

 

Appelez immédiatement le médecin de votre enfant dans les cas suivants :

* La fièvre dépasse 40,6 °C (105 °F).

* Votre enfant a l’air très malade ou présente des symptômes qui indiquent qu’il est très malade.

Appelez le médecin de votre enfant dans les 24 heures dans les cas suivants :

* La fièvre est comprise entre 40 et 40,6 °C (104 et 105 °F).

* Votre enfant a plus de 3 mois et a une fièvre de plus de 39 °C (102,2 °F) depuis plus de 24 heures, sans cause d’infection évidente.

* Vous avez d’autres inquiétudes ou questions.